Get Adobe Flash player

Sondage du sol martien par un radar bistatique ...

Exploration de l'espace

Sondage du sol martien par un radar bistatique Haute Fréquence.

 

Les articles de Michel Marcel

Sondage du sol martien par un radar bistatique Haute Fréquence.

 

De nombreuses thèmes ont été abordés dans le cadre des journées scientifiques « Propagation et télédétection » qui se sont déroulées les 24 et 25 mars 2009, sous l’égide de la section française de l’Union Radio-Scientifique International (URSI) et dans les locaux parisiens du Conservatoire National des Arts et Métiers (CNAM). Un des exposés traitait de l’exploration du sous-sol martien (qui reste très peu connu) lors de la future mission européenne ExoMars (lancement prévu pour 2016) grâce à des dispositifs radar à pénétration de sol (GRP pour Ground Penetrating Radar) ayant une profondeur de pénétration kilométrique.

 

La technologie de ce radar baptisé EISS (Electromagnetic Investigation of the Sub Surface) reposera sur l’utilisation simultanée d’une station fixe (lander) et d’un véhicule mobile (rover) permettant ainsi des sondages statiques et bistatiques (émetteurs et récepteurs radar séparés).

 

EISS recherchera, entre autres, des nappes d’eau liquide pouvant être présentes à des profondeurs kilométriques. Pour ce faire, il mettra en oeuvre un GRP impulsionnel (impulsion de l’ordre de la microseconde afin d’obtenir une précision inférieure à la centaine de mètres) opérant depuis la surface à des fréquences de la bande HF, entre 2 et 4 Mhz. Ce choix de fréquence nécessite des antennes de grandes dimensions (35 mètres) ; elles feront donc partie obligatoirement de la station fixe.

 

Par contre, seul un simple petit capteur magnétique d’environ 10 centimètres installé sur la partie mobile sera nécessaire pour recevoir les signaux émis. Cette approche bistatique permettra des sondages sur une zone très étendue et la récupération des données très complètes sur la structure 3D de la planète rouge. En plus du sondage radar du sous-sol martien, EISS fournira une estimation de la permittivité de la couche supérieure de ce dernier.

 

Infos actualisées sur :

http://ursi-france.institut-telecom.fr

 

Mon commentaire : les membres du CROPS pourront en déduire qu’il est aussi techniquement possible de sonder les fondations des monuments égyptiens, entre autres.

 

 

 

 

 

 

Commentaires   

 
0 #2 fechou negocio.com 08-12-2014 04:27
I am sure this post has touched all the internet viewers, its really really fastidious piece of writing on building
up new weblog.
Citer
 
 
0 #1 relogio invicta 6981 04-12-2014 09:09
Hi to every single one, it's actually a nice for me to go to see this web page, it includes priceless Information.
Citer
 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

         

Nombre de visiteurs aujourd'hui :305
Nombre de visiteurs hier :442
Nombre de visiteurs ce mois ci :24121
Nombre de visiteurs total :389097

Actuellement il ya 196 invités et pas de membres en ligne

Facebook Like.

Open source productions